LE BLOG DES CENTENAIRES OU PRESQUE

Etonnant allongement de la longévité

 

Stéphane Hessel, hommages et procès en canonisation 01/03/2013

Catégorie : Centenaires illustres,Ils nous quittent — admin @ 08:33

Les hommages ont naturellement suivi la disparition récente de Stéphane Hessel, à l’âge de 95 ans. Nous nous y associons sans réserve.

Sans réserve ni pudeur, à la vitesse qui caractérise notre époque, un procès en canonisation s’est ouvert.

Les postulateurs de la cause nous expliquent qu’il consacra sa vie au service de la France : résistant, diplomate, témoin de la rédaction de la Charte des Droits de l’homme et du Citoyen (adoptée en 1948), défenseur des opprimés, et figure inspiratrice du mouvement des Indignés. Une pétition est ouverte (cliquer ici) pour que « l’indignation entre au Panthéon ».

Les avocats du diable appartiennent à deux familles. Ceux dont les positions propalestiniennes de Stéphane Hessel sont insupportables. Leur réaction est sans surprise. D’autres, qui ne nourrissent que de l’admiration à l’égard de Stéphane Hessel, se demandent si on ne va pas trop loin. Stéphane Hessel résistant ? sans aucun doute. Diplomate ? oui. Ecrivain ? oui encore. Figure emblématique : il l’est devenu ces toutes dernières années. Une vie exceptionnelle et admirable ? oui, comparée à la multitude. Mais peut être pas au point d’entrer au Panthéon. Lire notamment l’article de Eric Mettout, de L’express, ici.

Non spécialiste du Panthéon, je ne rentrerai pas dans le débat autrement que pour dire tout de go que la canonisation de Stéphane Hessel doit passer par quelques étapes et que le temps, après avoir dissipé les émotions passagères, permettra un meilleur discernement.

Deux réflexions pour conclure,

  • La parole de Stéphane Hessel, avec « Indignez-vous » a eu une portée extraordinaire. Certainement, il a su capter et exprimer l’esprit de l’époque. Je crois que son succès tient beaucoup à son âge. Centenaire, ou presque, Stéphane Hessel, que – reconnaissons – le, le grand public ne connaissait pas avant 2010 – a joui du respect que l’on donne aux anciens, aux grands sages. Notre société a besoin de références morales, et, lorsque surgit du néant médiatique un vieillard aussi sympathique et subtil que Stéphane Hessel, elle est prompte à le révérer.
  • Stéphane Hessel au Panthéon ? Là encore, c’est, dans une certaine mesure, le centenaire ou presque que l’on honore. Celui qui a eu une vie bien remplie, celui qui comptait parmi les derniers résistants survivants, celui qui déjà centenaire ou presque a su rappeler aux jeunes générations les valeurs de la résistance, et les exhorter à l’action.

Merci, Stéphane Hessel.

Stéphane Hessel
 

Leave a Reply